Réussissez votre
Certification AMF

Accédez à plus de 2000 questions corrigées couvrant le programme officiel 2024 de la certification AMF. Révisez chapitre par chapitre, épinglez vos questions préférées, suivez votre progression grace à des statistiques détaillées et entraînez-vous de manière intensive avec nos examens blancs.

4,8/5 sur plus de 500 avis

Plus de 500 clients satisfaits, dont des employés et étudiants de :


Préparez votre Certification AMF
Accédez à plus de 2000 questions !

Accédez à 20 questions et réponses de la Certification AMF !

Comment réviser la certification AMF ?

Comment réviser la certification AMF ?

Comprimer toutes vos révisions en quelques jours peut être une démarche risquée, car il y a beaucoup d’informations à traiter. Sans être impossible, il est recommandé d’étaler ses révisions sur deux mois, à raison d’une à deux heures de travail par jour.

Découvrez les six étapes à réaliser pour éviter d’échouer à la certification AMF :

  • Étaler ses révisions en long terme et ne pas s’y mettre à la dernière minute
  • S’informer, avant de commencer à réviser l’examen, de ce qu’est l’AMF
  • Ne pas rester bloqué sur une question en particulier et approfondir les connaissances acquises
  • prendre en compte la structure de l’examen
  • ne pas négliger les questions de catégories A
  • Se fixer une date de passe de l’examen en amont ses révisions

20 questions et réponses gratuites de la Certification AMF

questions et réponses gratuites de la Certification AMF

Répondez à ces 20 questions réponses de la Certification AMF pour tester vos connaissances !
Toutes ces questions sont tirées aléatoirement du programme de 2022.

Dans ces questions à choix multiples, une seule réponse est vraie :

1 : Comment est calculée la valeur liquidative d’un OPC ?
A. Cette valeur est obtenue en divisant la valeur globale de l’actif net de l’OPC par le nombre de ses parts
B. Cette valeur est obtenue en divisant le nombre de ses parts par la valeur globale de l’actif net de l’OPC
C. Cette valeur est obtenue en divisant le nombre de ses parts par la valeur globale du passif de l’OPC

2 : Depuis 2014, quelles sont les deux grandes catégories d’OPC ?
A. Les OPCVM et les FCP
B. Les fonds à formule et les fonds diversifiés
C. Les OPCVM et les FIA

3 : Dans quel but l’Union Européenne veut-elle obtenir l’harmonisation des règles de fonctionnement des marchés financiers ?
A. Pour limiter la concurrence entre les différents marchés financiers
B. Pour que les services financiers soient réservés à des investisseurs qualifiés
C. Pour renforcer la protection des épargnants et le bon fonctionnement des marchés

4 : La Directive sur les systèmes de garantie des dépôts (SGD) prévoit une contribution des banques basée :
A. Sur la taille de leur bilan
B. Sur leur profil de risque et le montant des dépôts garantis
C. Leur ancienneté

5 : Conformément au Règlement AMF, à quels fonds s’applique la demande d’agrément comme fonds monétaire ?
A. A tout nouvel OPCVM ou FIA monétaire uniquement
B. Aux nouveaux OPCVM et FIA et aussi aux fonds déjà existants
C. Aux fonds monétaires qui souhaitent se prévaloir de cet agrément

6 : Les textes régissant la gestion collective émanent, entre autres :
A. Du Règlement général de l’ACPR
B. Du Règlement général de l’AMF
C. Du Code des assurances

7 : Les Fonds européens d’investissement à long terme (ELTIF)
A. Sont des fonds ouverts
B. Ne sont pas des fonds alternatifs
C. Sont des fonds fermés

8 : Dans une société, quels types d’investisseurs peuvent accéder aux fonds d’épargne salariale ?
A. Uniquement les managers
B. Uniquement les salariés non cadres
C. Tous les salariés

9 : A laquelle des trois catégories de critères ESG (Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance), l’absence de discriminations est-elle rattachée ?
A. Aux critères sociaux
B. Aux critères environnementaux
C. Aux critères de gouvernance

10 : Dans laquelle des trois catégories de critères ESG (Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance), la lutte contre la corruption figure-t-elle ?
A. Dans les critères de gouvernance
B. Dans les critères environnementaux
C. Dans les critères sociaux

11 : Quelle est la caractéristique commune des prêts accordés par les banques centrales aux banques commerciales dans le cadre de leur politique monétaire ?
A. Ce sont tous des prêts adossés à une prise de garantie en actifs financiers
B. Ce sont tous des prêts entre 1 jour et 7 jours
C. Ce sont tous des prêts sans garanties

12 : Parmi les services suivants, lequel est défini comme un service d ‘investissement ?
A. La Réception Transmission d ‘Ordres (RTO) pour le compte de tiers
B. Le conseil en opérations de banque
C. Le conseil en biens divers

13 : Quelle mission relève de la compétence de l’Eurosystème ?
A. Harmoniser les politiques fiscales en Europe
B. Maintenir la stabilité des prix dans la zone euro
C. Assurer le bon fonctionnement des marchés financiers européens

14 : Parmi les propositions suivantes concernant les organismes européens de supervision, laquelle est vraie ?
A. Le CERS est l’organisme chargé de la supervision de marchés financiers en Europe
B. L’AEMF (ESMA en anglais) est l’organisme chargé de la supervision de marchés financiers en Europe
C. L’AEMF est l’organisme chargé de la supervision des banques en Europe

15 : Le conseiller en investissements financiers (CIF) exerce :
A. Une profession soumise à l’agrément de la Banque de France
B. Une profession libre d’exercice
C. Une profession dont le statut est règlementé par le Code Monétaire et Financier (CMF) et le Règlement Général de l’Autorité des Marchés Financiers (RGAMF)

16 : Pour être Conseiller en investissements financiers (CIF) il est, entre autres, nécessaire :
A. De représenter une compagnie d’assurances
B. D’agir sous la responsabilité d’une seule et unique entreprise d’investissement
C. De respecter les règles de bonne conduite prévues par le Code Monétaire et Financier, le Règlement Général de l’AMF et celles définies par l’association dont il relève

17 : L’indice européen « low carbon 100 europe » d’Euronext est un indice composé d’actions des 100 entreprises qui :
A. Utilisent le plus de carbone
B. Ont une performance économique faible
C. Emettent le moins de CO2

18 : Dans le cadre de la gestion socialement responsable, le gérant d’un fonds à stratégie d’engagement actionnarial :
A. Choisit les entreprises qui ont un actionnariat engagé dans l’investissement responsable (ISR)
B. A une participation active aux assemblées générales (AG) afin d’améliorer les pratiques de l’entreprise
C. Exclut les sociétés endettées

19 : Pour un OPCVM, qu’est-ce qu’un valorisateur ?
A. Un analyste financier qui émet des recommandations personnalisées à destination des clients les plus fortunés des sociétés de gestion de portefeuille
B. Un spécialiste comptable des OPCVM qui calcule, selon la périodicité prévue, la valeur liquidative des SICAV ou FCP
C. Un expert externe qui évalue la régularité des décisions de la société de gestion

20 : Quelles sont les deux missions principales du dépositaire d’OPC ?
A. Conserver les actifs et s’assurer de la régularité des décisions de l’OPC ou de sa société de gestion
B. Conserver les actifs et calculer la valeur liquidative des OPC
C. Conserver les actifs et rédiger le Document d’information clé pour l’investisseur (DICI)