Réussissez votre
Certification AMF

Accédez à plus de 2000 questions corrigées couvrant le programme officiel 2023 de la certification AMF. Révisez chapitre par chapitre, épinglez vos questions préférées, suivez votre progression grace à des statistiques détaillées et entraînez-vous de manière intensive avec nos examens blancs.

4,8/5 sur plus de 500 avis

Plus de 500 clients satisfaits, dont des employés et étudiants de :

Préparez votre Certification AMF
Accédez à plus de 2000 questions !

Entraînez-vous gratuitement pour obtenir votre certification AMF

QCM de la Certification AMF : testez vos connaissances sur Le fonctionnement et l’organisation des marchés

Certification amf questions réponses

Révisez la certification AMF avec ce QCM de 20 questions sur le module Le fonctionnement et l’organisation des marchés

Dans ces questions à choix multiples, une seule réponse est vraie :

1 : En Europe, la création de systèmes consolidés de publication, regroupant des transactions exécutées sur plusieurs plate-formes :
A. Est possible et encadrée réglementairement
B. Est impossible, vu le nombre de transactions à centraliser
C. Est interdite car elle génère des risques d’abus de marché

2 : Comment sont calculés les fixing d’ouverture et de clôture ?
A. Le système détermine le prix moyen des ordres d’achat
B. Le système calcule le cours permettant l’exécution du maximum d’ordres
C. Le système détermine le prix moyen des ordres de vente

3 : Qu’est-ce qu’un ordre « à la meilleure limite » ?
A. Un ordre qui est exécuté intégralement ou pas du tout
B. Un ordre qui se transforme en ordre à cours limite avec comme limite la meilleure offre au moment où il est mis sur le marché
C. Un ordre qui se transforme en ordre à cours limite avec comme limite la meilleure offre de la journée de bourse

4 : Quelle règle s’applique en matière de transparence prénégociation pour les marchés réglementés et les SMN ?
A. Ils doivent publier le nombre d’ordres et d’actions correspondant aux cinq meilleures offres et aux cinq meilleures demandes
B. Ils doivent publier les quantités de titres en attente aussi bien pour l’offre que pour la demande
C. Ils doivent publier le nombre d’ordres et d’actions qu’ils représentent pour la meilleure offre et la meilleure demande

5 : Qui est en charge de la supervision des agences de notation ?
A. Le pôle commun AMF/ACPR
B. L’Autorité européenne des marchés financiers (AEMF)
C. Une autorité spécifique

6 : A partir de quel critère, les compartiments actions A, B et C sont-ils définis sur Euronext ?
A. La liquidité du titre
B. La capitalisation boursière de l’entreprise
C. Le type de marché sur lequel l’action est admise

7 : s’agissant du trading algorithmique, quelle affirmation est exacte ?
A. Le trading algorithmique est obligatoirement du trading de haute fréquence
B. Les ordres stop-loss peuvent être lancés via du trading algorithmique
C. Le trading algorithmique est réservé aux marchés réglementés

8 : Le « Système Organisé de Négociation » ou »OTF »(« organised trading facility ») :
A. Est réservé à la négociation des actions uniquement
B. Est réservé uniquement aux traders à haute fréquence
C. Est réservé à la négociation des obligations, des produits financiers structurés, des quotas d’émission ou des instruments dérivés

9 : Pour avoir le droit d’exercer en Europe, une agence de notation doit bénéficier d’une autorisation de:
A. L’Autorité européenne des marchés financiers (ESMA)
B. L’Autorité des marchés financiers (AMF)
C. La Commission Européenne

10 : Quelle est la caractéristique majeure d’un marché de gré à gré ?
A. Une garantie de bonne fin des transactions
B. Des obligations d’informations légales
C. Aucune protection des investisseurs contre le risque de contrepartie

11 : Le code ISIN est une immatriculation :
A. Pour les sociétés appartenant au CAC 40
B. Internationale unique pour les instruments financiers
C. Internationale unique pour les acteurs des marchés financiers

12 : Que permet le code LEI (Legal Entity Identifier) ?
A. L’immatriculation mondiale unique des contrats sur instruments financiers
B. L’immatriculation mondiale unique des acteurs des marchés financiers
C. L’immatriculation mondiale unique des contrats financiers sur matières premières

13 : Sur un marché dirigé par les prix :
A. Le cours résulte de la confrontation des prix acheteurs et vendeurs dans un carnet d’ordres électronique
B. La cotation est dite au fixing quotidien
C. Les prix résultent de la fourchette prix achat/vente proposée par un teneur de marché

14 : Un ordre « au marché » est :
A. Obligatoirement un ordre avec une limite de prix
B. Un ordre permettant une maîtrise des prix
C. Prioritaire sur tout autre ordre

15 : L’ordre « au marché » permet :
A. De maîtriser le prix d’exécution
B. De se protéger contre les fluctuations du marché
C. D’acheter ou de vendre sans limite de prix

16 : Quelle est la bonne réponse sur les modalités de transmission des ordres de bourse ?
A. Les ordres sont exécutés en priorité en fonction de l’horodatage (premier entré, premier sorti)
B. Les ordres peuvent être transmis par téléphone et par mail sans confirmation écrite
C. Les ordres sont exécutés en priorité en fonction du meilleur prix proposé

17 : Quelles sont les obligations de transparence pré-négociation en termes d’affichage de prix pour un système dirigé par les prix ?
A. Le prix moyen à l’achat et à la vente calculés sur les cours d’ouverture
B. Le meilleur prix à l’achat et à la vente de chaque teneur de marché
C. Les cinq meilleures limites à l’achat et la vente

18 : Quel est le rôle principal d’un market maker ?
A. Il assure la garantie de bonne fin des transactions qu’il négocie
B. Il assure la liquidité des titres en proposant en permanence des prix à l’achat et à la vente
C. Il surveille la transparence des marchés

19 : Qui calcule l’indice CAC 40 ?
A. La société de diffusion de données « Bloomberg »
B. Les services statistiques de l’AMF
C. L’entreprise de marché Euronext Paris

20 : Quel est le principe de priorité d’exécution des ordres sur les marchés de titres d’Euronext ?
A. Les ordres sont exécutés suivant un principe de stricte priorité de volume dans le carnet d’ordres central d’Euronext
B. Les ordres sont exécutés suivant un principe de stricte priorité de temps dans le carnet d’ordres central d’Euronext. Les ordres arrivant en même temps sont exécutés suivant un ordre de stricte priorité de volume
C. Les ordres sont exécutés selon un principe de stricte priorité de prix dans le carnet d’ordres central d’Euronext. Les ordres au même prix sont exécutés suivant un ordre de stricte priorité de temps (à l’exception de certains ordres transitant par le service d’appariement interne)