Réussissez votre
Certification AMF

Accédez à plus de 2000 questions corrigées couvrant le programme officiel 2024 de la certification AMF. Révisez chapitre par chapitre, épinglez vos questions préférées, suivez votre progression grace à des statistiques détaillées et entraînez-vous de manière intensive avec nos examens blancs.

4,8/5 sur plus de 500 avis

Plus de 500 clients satisfaits, dont des employés et étudiants de :


Préparez votre Certification AMF
Accédez à plus de 2000 questions !

Répondez à ce QCM pour réviser le programme de la certification AMF

Programme de la Certification AMF : 20 questions gratuites sur le module « Les relations avec les clients »

Certification amf question réponse

Retrouvez 20 questions de la thématique : Les relations avec les clients pour préparer votre examen de l’AMF ! Ces questions sont toutes issues du programme 2022.

Dans ces questions à choix multiples, une seule réponse est vraie :

1 : Parmi les missions suivantes, quelle est celle qui est confiée à la CNIL ?
A. Contrôler le traitement des données personnelles
B. Prononcer des sanctions pénales concernant le traitement des données personnelles
C. Les deux propositions à la fois

2 : Quelles sont les principales règles en matière de protection des données personnelles ?
A. L’AMF veille à la possibilité pour un client d’accéder aux informations personnelles le concernant détenues par un prestataire de services d’investissement
B. Le client peut bénéficier d’un droit d’accès aux informations personnelles relatives à toute personne de sa famille détenues par un prestataire de services d’investissement
C. Chaque client bénéficie d’un droit d’accès aux informations personnelles le concernant détenues par un prestataire de services d’investissement

3 : Les prestataires de services d’investissement (PSI) autres que les sociétés de gestion de portefeuille :
A. Ont une obligation d’enregistrement des conversations téléphoniques ou des communications électroniques relatives aux transactions conclues ou destinées à donner lieu à des transactions conclues même si elles n’ont pas donné lieu à la conclusion de telles transactions
B. Ont une obligation d’enregistrement des conversations téléphoniques ou des communications électroniques uniquement celles relatives aux transactions conclues
C. N’ont pas d’obligation d’enregistrement des conversations téléphoniques ou des communications électroniques

4 : Lorsque des services d’investissement concernant la réception, la transmission et l’exécution d’ordres de clients sont fournis au téléphone, les prestataires de services d’investissement (PSI) :
A. Doivent informer à l’avance du fait que leurs conversations téléphoniques sont enregistrées
B. Ne sont pas tenus d’informer à l’avance du fait que leurs conversations téléphoniques sont enregistrées
C. Ne sont pas tenus d’informer du fait que leurs conversations téléphoniques sont enregistrées

5 : A quel organisme le secret professionnel peut-il être opposable ?
A. AFTI
B. Autorités judiciaires
C. Administrations douanières et fiscales

6 : Quelle est la proposition exacte concernant l’information sur les instruments financiers qu’un PSI doit donner à un investisseur potentiel ?
A. Les performances passées constituent le thème central de l’information
B. L’information doit être claire, exacte et non trompeuse
C. Le PSI n’est pas tenu de présenter les risques liés aux instruments financiers

7 : Lorsqu’un PSI communique des informations sur des performances futures d’un instrument financier, laquelle de ces affirmations est exacte ?
A. Les informations se fondent exclusivement sur des simulations de performances passées
B. Les informations reposent sur des hypothèses raisonnables fondées sur des éléments objectifs
C. Les informations peuvent mentionner uniquement des performances brutes, si le PSI communique par ailleurs à sa clientèle la tarification applicable aux opérations

8 : Les sociétés de gestion de portefeuille sont-elles tenues de fournir aux porteurs de parts ou actionnaires d’OPCVM des informations afférentes à leur politique d’exécution ?
A. Oui, celles-ci doivent être données en temps utile avant la prestation du service
B. Non, cela relève du secret des affaires
C. Non, cela est facultatif sauf si ces derniers en font la demande expresse

9 : Les conseillers en investissement agissant de manière indépendante :
A. Ne peuvent pas recevoir des rétrocessions de commissions de la part des producteurs
B. Peuvent recevoir des rétrocessions de commissions de la part des producteurs de produits financiers sans en avertir leurs clients
C. Peuvent recevoir des rétrocessions de commissions de la part des producteurs de produits financiers, dès lors qu’ils en informent leurs clients

10 : Parmi les propositions suivantes, quel instrument financier est considéré comme complexe ?
A. Une action
B. Un fonds d’investissement alternatif (FIA) à formule
C. Une obligation à taux fixe

11 : Quelle information sur les tarifications des instruments financiers doit fournir le démarcheur au client ?
A. Le prix total dû ou un historique du prix payé
B. Le prix total dû ou une estimation de la performance future
C. Le prix total dû ou la base de calcul permettant de le déterminer

12 : Que doit faire le PSI en matière d’information du client sur la politique en matière de conflits d’intérêt ?
A. Informer son client si les mesures prises pour éviter les conflits d’intérêt ne suffisent pas à garantir d’éviter les risques de porter atteinte à ses intérêts
B. Fournir spontanément au client une description détaillée, sur un support durable, de sa politique en matière de conflits d’intérêts
C. Fournir les éléments au client dès que celui -ci en fait expressement la demande

13 : Quelles doivent être les caractéristiques de l’information communiquée au client sur les performances passées d’un produit financier ?
A. Les indications de performance doivent faire référence à des notes élaborées par des agences de notation
B. Les données doivent porter sur les 5 dernières années minimum ou sur la durée depuis laquelle le service existe et pour des tranches complètes de 12 mois
C. Ces informations doivent clairement indiquer qu’il s’agit d’un indicateur fiable permettant d’anticiper les performances futures

14 : L’information à caractère promotionnel concernant les performances passées d’un produit proposé depuis plus de 5 ans :
A. Doit porter sur 5 ans, ou une période plus longue définie par le PSI
B. Doit porter sur au moins 3 ans
C. Peut porter sur n’importe quelle durée

15 : Lorsqu’un Prestataire de Services d’Investissement transmet à un autre prestataire des ordres pour exécution :
A. Le PSI n’est pas tenu de revoir annuellement la politique de meilleure exécution mise en place
B. Le Prestataire de Services d’Investissement est tenu de sélectionner, dans le cadre de sa politique de meilleure sélection, pour chaque classe d’instruments financiers, les prestataires auxquels seront transmis les ordres pour exécution
C. Le Prestataire de Services d’Investissement est assujeti à une obligation de meilleure exécution des ordres

16 : La description des risques que le prestataire de service financier doit fournir au client, varie en fonction :
A. Des commissions payées par le client
B. Du type de client, et donc du niveau de connaissance de celui-ci
C. Du rendement moyen de l’investissement

17 : Quelles caractéristiques doit avoir l’information sur un instrument financier adressée par le PSI à ses clients non professionnels ?
A. Détaillée, exhaustive et pertinente
B. Claire, exacte et non trompeuse
C. Incontestable, actualisée et vérifiable

18 : Dans quel délai, le PSI doit fournir à son client les informations essentielles concernant l’exécution d’un ordre (sauf option du client pour une périodicité particulière d’information avec le PSI) ?
A. Sans délai
B. Dans un délai raisonnable
C. Dans les huit jours qui suivent la demande expresse du client

19 : En cas de fourniture de conseils en investissement, quelle information le PSI doit-il donner à son client ?
A. Si le conseil est fourni de manière indépendante ou non
B. Les moyens dont il dispose pour assurer cette activité de conseil
C. Les références du PSI en matière de conseil financier sur les deux dernières années

20 : L’information relative à la commission versée par un tiers à une société de gestion de portefeuille en liaison avec la gestion d’un OPCVM doit être fournie aux porteurs de parts ou actionnaire de cet OPCVM de manière :
A. Complète, exacte et compréhensible
B. Résumée, correcte et simplifiée
C. Détaillée, adéquate et codifiée

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder aux réponses de ces 20 questions d’entraînement au programme de la certification AMF !