Réussissez votre
Certification AMF

Accédez à plus de 2000 questions corrigées couvrant le programme officiel 2024 de la certification AMF. Révisez chapitre par chapitre, épinglez vos questions préférées, suivez votre progression grace à des statistiques détaillées et entraînez-vous de manière intensive avec nos examens blancs.

4,8/5 sur plus de 500 avis

Plus de 500 clients satisfaits, dont des employés et étudiants de :


Préparez votre Certification AMF
Accédez à plus de 2000 questions !

Entraînez-vous gratuitement pour obtenir votre certification AMF de 150 questions.

QCM de la Certification AMF : testez vos connaissances sur La gestion collective / la gestion pour compte de tiers

Certification amf questions réponses

Révisez la certification AMF avec ce QCM de 20 questions sur le module La gestion collective / la gestion pour compte de tiers

Dans ces questions à choix multiples, une seule réponse est vraie :

1 : Pour un OPCVM, qu’est-ce qu’un valorisateur ?
A. Un analyste financier qui émet des recommandations personnalisées à destination des clients les plus fortunés des sociétés de gestion de portefeuille
B. Un spécialiste comptable des OPCVM qui calcule, selon la périodicité prévue, la valeur liquidative des SICAV ou FCP
C. Un expert externe qui évalue la régularité des décisions de la société de gestion

2 : Quelles sont les deux missions principales du dépositaire d’OPC ?
A. Conserver les actifs et s’assurer de la régularité des décisions de l’OPC ou de sa société de gestion
B. Conserver les actifs et calculer la valeur liquidative des OPC
C. Conserver les actifs et rédiger le Document d’information clé pour l’investisseur (DICI)

3 : La fonction principale d’un dépositaire est :
A. La négociation des prix
B. La commercialisation de l’OPCVM
C. La conservation des actifs et le contrôle de la régularité des décisions de l’OPCVM

4 : Le dépositaire d’un OPC assure la conservation :
A. De tous les documents administratifs de l’OPC
B. De tous les actifs (titres et espèces) de l’OPC
C. De toutes les procédures de l’OPC

5 : Qui est chargé de la conservation des actifs d’un Fonds d’Investissement Alternatif (FIA) :
A. Le dépositaire du fonds
B. L’expert externe en évaluation financière
C. Le distributeur du fonds

6 : L’exactitude et la régularité des comptes des OPC (Organismes de Placement Collectif) doivent être vérifiées par :
A. Un magistrat de la Cour des comptes
B. Un commissaire aux comptes
C. Un représentant des épargnants

7 : Pour exercer ses activités, une société de gestion doit :
A. Obtenir préalablement un agrément de l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution
B. Obtenir préalablement un agrément de l’Autorité des Marchés Financiers
C. Obtenir préalablement un agrément du Trésor Public

8 : Un dépositaire français d’OPC doit, entre autres :
A. Gérer les actifs des OPC
B. Surveiller les flux de liquidités des OPC
C. Certifier le rapport annuel d’un OPC

9 : Peu(ven)t exercer l’activité de dépositaire d’OPCVM :
A. La Caisse des dépôts et consignations
B. Les SICAV
C. Les sociétés de gestion d’OPCVM

10 : Lorsque la gestion d’un portefeuille est dédiée à un client unique, on dira qu’elle est de type :
A. Collective
B. Discrétionnaire
C. Unique

11 : L’acteur du métier de la gestion pour compte de tiers qui propose des services spécifiques aux fonds alternatifs (Hedge Funds) est :
A. Le distributeur
B. Le prime broker
C. Le valorisateur

12 : Une société de gestion de portefeuille peut-elle recourir aux services d’un courtier principal ( « prime broker » ) pour le compte d’un FIA ?
A. Oui, les modalités de ce recours sont alors définies dans un contrat écrit qui doit contenir une clause selon laquelle le dépositaire est informé dudit contrat
B. Oui, à condition d’avoir obtenu une autorisation expresse et préalable de l’AMF
C. Non, cela est strictement interdit par le Règlement Général de l’AMF

13 : A qui un OPCI a-t-il recours pour évaluer ses immeubles et déterminer sa valeur liquidative ?
A. Un agent immobilier
B. Un notaire
C. Un expert externe en évaluation

14 : Les Sociétés de Gestion de Portefeuille
A. Doivent obligatoirement être agréées et adhérer à une association professionnelle
B. Doivent uniquement être agréées
C. Peuvent ne pas être agréées si elles adhèrent à une association professionnelle

15 : Qui est chargé de contrôler le respect par le gérant d’OPCVM des règles d’investissement et de composition de l’actif?
A. Le dépositaire de l’OPCVM
B. Le distributeur de l’OPCVM
C. Les investisseurs

16 : Qu’est-ce qu’un prime broker ?
A. Un intermédiaire qui offre aux banques d’investissement des services d’intermédiation spécifiques aux opérations de refinancement
B. Un intermédiaire qui offre aux hedge funds des services d’intermédiation classiques et des services spécifiques de financement d’opérations avec effet de levier
C. Un courtier qui propose de la liquidité aux banques de première catégorie

17 : Une société de gestion est tenue à certaines obligations en matière d’information :
A. Une société de gestion a un devoir d’information vis-à-vis de l’AMF, sauf en ce qui concerne les modifications relatives à son agrément
B. Une société de gestion a un devoir d’information vis-à-vis de l’AMF par rapport à l’exercice des droits de vote aux assemblées générales
C. Une société de gestion a un devoir d’information et de conseil vis-à-vis de l’investisseur

18 : Est-il nécessaire de signer un mandat de gestion lors de la souscription d’une part ou action d’OPC (Organisme de Placement Collectif) ?
A. Ni la gestion collective, ni la gestion sous mandat, ne nécessitent la signature d’un mandat de gestion
B. La souscription à l’OPC vaut adhésion au contrat de gestion
C. Il est nécessaire de procéder à la signature d’un mandat de gestion entre le « client » et le »gestionnaire »

19 : Les parts d’un OPCVM peuvent :
A. Etre rachetées à leur valeur liquidative
B. Etre rachetées à leur valeur historique
C. Etre rachetées à leur coût moyen pondéré

20 : Quelle est, entre autres, l’obligation qui s’impose aux gestionnaires d’actifs ?
A. Les gestionnaires doivent exercer leur activité dans l’intérêt exclusif de leurs mandants
B. La gestion du portefeuille propre et la gestion des portefeuilles clients doivent faire l’objet d’un rapport régulier auprès de l’AMF, si ces deux gestions sont confondues
C. Les gestionnaires sont tenus à une obligation de résultat

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder aux réponses de ces 20 questions de la certification AMF !