Réussissez votre
Certification AMF

Accédez à plus de 2000 questions corrigées couvrant le programme officiel 2024 de la certification AMF. Révisez chapitre par chapitre, épinglez vos questions préférées, suivez votre progression grace à des statistiques détaillées et entraînez-vous de manière intensive avec nos examens blancs.

4,8/5 sur plus de 500 avis

Plus de 500 clients satisfaits, dont des employés et étudiants de :


Préparez votre Certification AMF
Accédez à plus de 2000 questions !

QCM gratuit pour vous aider à préparer la certification AMF : 17 questions du programme 2022 !

Test gratuit de la certification AMF : 17 questions sur le programme du chapitre La réglementation « abus de marché »

Certification amf question réponse

Ces questions sont toutes issues du programme de la certification AMF 2022. Il y a un total de 17 questions pour vous préparer à l’examen final !

Dans ces questions à choix multiples, une seule réponse est vraie :

1 : Une déclaration à l’AMF sur une opération doit être réalisée dès lors:
A. Qu’elle implique des clients dont la valeur du portefeuille-titres dépasse 1 000 000 euros
B. Qu’elle implique des clients qui ne sont pas ressortissants de l’UE
C. Qu’il y a suspicion de délit d’initié ou de manipulation de cours

2 : Pour pallier les risques de « late-trading » , opération de souscription-rachat d’un OPCVM, il convient de :
A. Communiquer aux investisseurs et/ou certains intermédiaires en temps réel, les éléments portant sur la valorisation des actifs de l’OPCVM
B. Préciser l’heure limite des réceptions des ordres chez le ou les établissements auxquels la société de gestion a confié le soin de leur centralisation
C. Mettre en œuvre les deux cas énoncés

3 : Le market timing est l’opération qui consiste à :
A. Transmettre un ordre après l’heure limite inscrite sur le prospectus
B. Tirer profit d’un décalage entre la valeur comptable et la valeur de marché d’un fonds
C. Fermer le marché à la clôture

4 : Lorsqu’il y a soupçon d’abus de marché, une déclaration doit être effectuée
A. Obligatoirement dans les 45 jours qui suivent
B. Obligatoirement et sans retard
C. Dès que le client soupçonné est averti

5 : Au sein d’une société émettrice, qui peut être considéré comme une personne « initiée » au sens de la règlementation applicable aux abus de marché ?
A. Uniquement le dirigeant de la société
B. Toute personne disposant dans l’exercice de sa profession ou de ses fonctions d’une information privilégiée, qu’elle soit salariée ou non
C. Uniquement le dirigeant et le commissaire aux comptes de la société

6 : Quel objectif poursuit, notamment, la règlementation « abus de marché » ?
A. Assurer la liquidité des marchés
B. Assurer l’intégrité des marchés
C. Préserver la volatilité des marchés

7 : Les opérations de « late trading » ou de »market timing »désignent des pratiques qui :
A. Sont interdites
B. Sont autorisées afin de permettre une meilleure liquidité des marchés financiers
C. Sont autorisées pour les fonds dont l’actif est composé de valeur étrangères

8 : L’AMF considère le market timing et le late trading comme des pratiques:
A. Neutres
B. Répréhensibles
C. Saines

9 : Le front running consiste pour un membre de marché :
A. A exploiter abusivement des informations ayant trait aux ordres de clients en attente d’exécution
B. A transmettre des informations trompeuses sur les émetteurs pour agir sur le cours des actions émises
C. A transmettre des ordres à haute fréquence sur les marchés financiers

10 : Quelle proposition, parmi les suivantes, est une manipulation de marché?
A. Les opérations d’initiés
B. La diffusion de fausses informations
C. La mise en place d’une convention de liquidité conclue avec un prestataire

11 : L’une des opérations décrites ci-après constitue une opération de « market timing » jugée répréhensible par l’AMF. Laquelle ?
A. L’analyse financière qui permet de prédire la direction que va prendre un marché et de décider d’acheter ou de vendre des instruments financiers « au bon moment »
B. L’opération d’arbitrage consistant à tirer profit d’un écart entre la valeur comptable d’un fonds et sa valeur de marché et qui porte atteinte à l’égalité de traitement des porteurs
C. Tout ordre de souscription ou de rachat de parts d’OPCVM transmis par un client à son intermédiaire lorsque le client détient des informations privilégiées sur une société dont les actions constituent une part significative de l’actif de l’OPCVM

12 : Quel est le périmètre géographique dans lequel s’applique la réglementation « Abus de marché » ?
A. Les pays membres de l’OCDE (Organisation de coopération et de développement économique)
B. Les pays membres de l’Espace économique européen
C. Les pays du G20

13 : Les abus de marché peuvent être :
A. Des opérations de blanchiment
B. Des manipulations de marché et des opérations d’initié
C. Des opérations douteuses

14 : L’opération d’arbitrage qui consiste à tirer profit d’un écart entre la valeur comptable d’un fonds et sa valeur de marché est dénommée :
A. Du « gap trading »
B. Du « market timing »
C. Du « gap financing »

15 : Une information privilégiée est :
A. Une information précise qui n’a pas été rendue publique, et qui, si elle était rendue publique, serait susceptible d’avoir une influence sensible sur le cours des instruments financiers qui lui sont liés
B. Toute information concernant un émetteur, détenue par les membres de ses organes délibérants et de ses organes exécutifs
C. Toute information publique susceptible d’avoir une influence sensible sur le cours d’un instrument financier

16 : Parmi les opérations suivantes laquelle peut être considérée comme une manipulation de cours :
A. Emettre des ordres qui donnent des indications fausses sur l ‘offre, la demande d ‘un instrument financier
B. Utiliser des informations privilégiées pour prendre une position sur un titre avant que son cours n ‘augmente
C. Diffuser sur son site une recommandation à la vente issue d ‘un cabinet de recherche financière tout en vendant à découvert le titre

17 : Quel agissement parmi les suivants est susceptible d’être sanctionné dans le cadre des sanctions qui s ‘appliquent pour les abus de marchés ?
A. Une tentative échouée d ‘abus de marché
B. Faire paraitre un avis personnel sur l ‘opportunité d ‘acheter ou de vendre une valeur publiée sur un blog d ‘investisseurs
C. L ‘utilisation de transactions de gré à gré à des fins de blanchiment

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder aux réponses de ces 17 questions d’entraînement au programme de la certification AMF !