Réussissez votre
Certification AMF

Accédez à plus de 2000 questions corrigées couvrant le programme officiel 2024 de la certification AMF. Révisez chapitre par chapitre, épinglez vos questions préférées, suivez votre progression grace à des statistiques détaillées et entraînez-vous de manière intensive avec nos examens blancs.

4,8/5 sur plus de 500 avis

Plus de 500 clients satisfaits, dont des employés et étudiants de :


Préparez votre Certification AMF
Accédez à plus de 2000 questions !

Des QCM gratuits pour préparer la certification AMF : 150 questions issues du programme 2022 !

Certification AMF : 20 questions gratuites de la thématique : La gestion collective / la gestion pour compte de tiers

Certification amf questions réponses

Révisez la certification AMF avec ce QCM de 20 questions sur la thématique La gestion collective / la gestion pour compte de tiers

Dans ces questions à choix multiples, une seule réponse est vraie :

1 : Quelle loi est venue renforcer la responsabilité sociétale des entreprises (RSE) en ajoutant à l’article 1833 du code civil que les sociétés doivent prendre « en considération les enjeux sociaux et environnementaux de son activité » ?
A. La loi ELAN du 23 novembre 2018
B. La loi PACTE du 22 mai 2019
C. La loi LEC du 27 janvier 2017

2 : Quelle norme de standard international définit le périmètre de la responsabilité sociétale des entreprises (RSE) ?
A. Une telle norme n’existe pas
B. La norme ISO 26000
C. La norme AFNOR 62000

3 : Les FIA sont-ils assujettis à l’obligation de communiquer sur l’aspect Finance durable de leurs investissements ?
A. Oui, mais seulement s’ils sont vendus à des clients non professionnels
B. Oui, au même titre que les autres intervenants de marché
C. Non, puisqu’il s’agit de fonds ne dépendant pas de la directive OPCVM

4 : Sur quels supports doivent être publiées les descriptions ISR par les sociétés de gestion de portefeuille ?
A. Uniquement sur les documents d’informations préalables à toute souscription
B. Sur leur site internet et sur les documents d’informations préalables à toute souscription
C. Sur les documents de souscription du support d’investissement

5 : Qui attribue le label ISR (Investissement Socialement Responsable) ?
A. L’organisme de certification sous le contrôle de l’Autorité des Marchés Financiers
B. Les agences de notation extra-financière
C. L’organisme de certification sous le contrôle du Ministère de l’Economie et des Finances

6 : Que permettent les obligations vertes ?
A. De financer les projets ayant reçu un accord du ministère de la transition écologique
B. De financer les dépenses de l’état français dans tous les domaines
C. De financer les projets contribuant à la transition écologique

7 : Comment définit-on la finance verte ?
A. Comme l’ensemble des actions et opérations financières engagées dans la lutte anti blanchiment
B. Comme l’ensemble des actions et opérations financières exercées sur le marché du carbone
C. Comme l’ensemble des actions et opérations financières qui favorisent la transition énergétique et la lutte contre le réchauffement climatique

8 : Selon le label Finansol, combien existe-t-il de types de produits d’épargne solidaire ?
A. Deux, les produits d’investissement solidaire et les produits de répartition
B. Un seul, les produits de partage
C. Deux, les produits d’investissement solidaire et les produits de partage

9 : Dans le cadre de la notation extra-financière, quels critères peuvent être retenus ?
A. Le niveau d’endettement
B. La liquidité
C. La contribution à l’amélioration de la santé publique

10 : En matière d’approche ISR, que signifie l’exclusion sectorielle?
A. Le fait d’exclure de l’univers d’investissement d’un fonds ISR des entreprises ayant une performance en dessous de l’indice de référence
B. Le fait d’exclure de l’univers d’investissement d’un fonds ISR, des entreprises ayant été condamnées au moins une fois
C. Le fait d’exclure de l’univers d’investissement d’un fonds ISR, des entreprises ayant un comportement néfaste pour l’homme ou l’environnement

11 : Concernant la gestion ISR, qu’appelle t-on l’approche thématique ?
A. Celle consistant à investir dans des entreprises, souvent dans le non coté, qui cherchent à générer un impact social ou environnemental mesurable
B. Celle consistant à investir dans des entreprises présentes dans l’industrie nucléaire
C. Celle consistant à investir dans des entreprises présentes dans les secteurs d’activité liés au développement durable (changement climatique, énergies renouvelables, eau, etc)

12 : Les fonds labellisés ISR :
A. Sont des placements dans des entreprises à faible risque de défaut
B. Sont des placements dans des entreprises non-cotées
C. Sont des placements remplissant des objectifs financiers et extra-financiers suivant les critères ESG

13 : Un des principes de la finance durable est :
A. La possibilité de réduire l’activité du trading à haute fréquence et de favoriser des investissements à long terme
B. La possibilité d’investir dans les entreprises historiques et majeures du marché financier et de l’économie
C. La possibilité d’investir dans les activités qui favorisent la transition vers une économie sûre, neutre pour le climat, résiliente au changement climatique, plus économe en ressources et circulaire

14 : Le label Greenfin est attribué aux fonds qui investissent dans :
A. Des instruments financiers qui favorisent l’accélération de la transition énergétique et la lutte contre le réchauffement climatique
B. Des entreprises opérant dans le secteur du nucléaire et des énergies fossiles
C. Des entreprises qui cherchent à générer un impact social mesurable

15 : Le Label ISR (Investissement Socialement Responsable) s’applique à :
A. Une entreprise pour sa qualité du dialogue social
B. Un produit d’épargne solidaire, c’est-à-dire qui finance des activités de développement durable
C. Un fonds qui a développé une méthodologie d’évaluation des acteurs financiers sur la base des critères ESG, et qu’il les intègre dans sa politique d’investissement

16 : La notation extra-financière des acteurs économiques met en évidence :
A. leur niveau d’implication face aux enjeux environnementaux, sociaux et liés à leur gouvernance
B. Uniquement leur niveau d’émissions de CO2 et leur consommation d’électricité
C. Uniquement la rémunération des dirigeants

17 : Les « green bonds » sont :
A. Des Bons du Trésor américains dédiés au financement durable
B. Des obligations qui permettent de financer des projets d’entreprises respectueux de l’environnement
C. Des obligations à haut rendement

18 : Les investissements ISR (investissements socialement responsables) :
A. Sont des investissements réalisés dans le secteur des nouvelles technologies
B. Sont réservés aux investisseurs institutionnels
C. Sont une forme d’investissement durable

19 : Dans le cadre d’une gestion ISR (investissement socialement responsable), il est possible d’adopter une approche « best-in-class » . Elle consiste à :
A. Sélectionner des entreprises uniquement présentes dans les secteurs d’activité liés au développement durable
B. Choisir les meilleures entreprises, d’un point de vue extra-financier, tous secteurs confondus
C. Sélectionner les meilleures entreprises d’un point de vue extra-financier, pour chaque secteur d’activité

20 : L’approche dite « thématique » repose sur une sélection :
A. Des meilleures entreprises d’un point de vue extra-financier, pour chaque secteur d’activité
B. Des entreprises dont la performance ESG (critères environnementaux, sociaux et de gouvernance) s’est améliorée dans le temps
C. Des entreprises présentes dans les secteurs d’activité du développement durable, à l’exclusion de tous les autres secteurs

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder aux réponses de ces 20 questions de la certification AMF !